Chanson Douce de Leïla Slimani

[Lecture] Chanson douce de Leïla Slimani

Un livre qui m’a plu et qui du coup va peut-être te plaire aussi.

C’est lors d’une session avec le Club de Lecture que j’ai eu la chance de découvrir Chanson Douce. Alors que Leïla Slimani défrayait la chronique, ma chère amie Olympe a décidé de partager avec nous cette lecture.

Chanson Douce s’ouvre d’emblée sur la mort d’une petite fille et de son petit frère. Lorsque la maman découvre la scène, on comprend de suite que la responsable de ce massacre est la nounou Louise.

Chanson douce de Leïla Slimani

Loin de l’enquête policière, ce roman s’attache à décortiquer les liens entre Louise et les parents, Louise et les enfants, ou encore Louise et son mari. Le talent de Leïla réside justement dans cette façon qu’elle a de donner une symbolique et un terrain d’analyse aux moindres gestes de ses personnages. Ainsi, chaque phrase dite par un membre de la famille résonne et prend une ampleur quasi sociologique. Plusieurs fois pendant la lecture, les symboles d’un mal-être ambiant semblent omniprésents chez Louise et pourtant la famille ne semble pas s’interroger plus que ça.

Je recommande absolument cette lecture. Leïla Slimani a obtenu le Prix Goncourt en 2016 pour Chanson Douce. C’est d’ailleurs la seule critique que je pourrais faire sur ce roman.

L’idée que je me fais du Prix Goncourt, c’est qu’il  couronne des oeuvres que l’on peut classer comme faisant partie de la « grande littérature ».Or, bien que j’ai adoré dévorer cet ouvrage, j’ai trouvé le style d’écriture de Leïla Slimani très journalistique, les phrases étant très courtes, l’auteur ne donnant jamais son avis mais agissant comme un simple observateur. Cela dit, il s’agit sans doute de la nouvelle tendance attendue par le monde littéraire. J’ai juste parfois la nostalgie des grands auteurs qui ont su marqué l’histoire de la littérature française par la richesse de leur écriture.


Chanson Douce de Leïla Slimani
240 pages – publié en 2016
NB
 : N’oubliez pas de l’acheter à la FNAC, chez Gibert Jeune, Gibert Joseph, ou sur Decitre.com (si vous voulez acheter en ligne).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s