L'étrangère

[Lecture] L’étrangère de Valérie Toranian

Un livre qui m’a plu et qui du coup va peut-être te plaire aussi.

La grand-mère de Valérie a connu le génocide arménien au début du XXème siècle. Alors que Valérie est née et a grandit en France, elle souhaite comprendre l’histoire d’Aravni et la façon dont sa famille s’est construite.

Les chapitres s’alternent entre l’histoire de Valérie et celle d’Aravni rendant le livre addictif. Cette construction en miroir donne un dynamisme tout particulier au livre. On découvre Aravni jeune puis mère puis grand-mère. En plus de nous faire découvrir la culture arménienne, le lecteur comprend enfin la façon dont le génocide s’est déroulé. L’Etrangère est un témoignage hors pair qui permet de faire connaître aux lecteurs un génocide dont les films et les livres parlent peu.

Valérie dépeint une superbe frise chronologique dans laquelle le pardon et le deuil s’avèrent impossibles. En effet, bien que les arméniens peuvent désormais se recueillir pour commémorer le génocide le 24 avril de chaque année, ils continuent à atteindre la reconnaissance de l’implication turque dans ce massacre dont l’ignominie est comparable à la Shoah.

L'etrangere

A lire, à offrir, à partager.


L’étrangère de Valérie Toranian
240 pages – publié en 2015 – Flammarion
NB : N’oubliez pas de l’acheter à la FNAC, chez Gibert Jeune, Gibert Joseph, ou sur Decitre.com (si vous voulez acheter en ligne).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s