Alice Diop

Les documentaires du week-end

Retour sur les documentaires qui m’ont plus ou moins marqué ce week-end.

Alors que la semaine reprend, je souhaite partager avec vous les documentaires que j’ai pu découvrir ce week-end :

  • La permanence – par Alice Diop
    • Découvert dans le cadre du festival : Les étoiles du documentaire (Forum des Images à Paris).
    • Alice Diop est née à Aulnay-sous-Bois en 1979. Ses parents sont sénégalais.
    • La Permanence est l’histoire d’un médecin qui rencontre tous les vendredis des réfugiés et migrants dans un hôpital public de Saint-Denis. A travers l’oeil d’Alice, on voit défiler ces patients aux multiples blessures psychologiques et physiques. Ces consultations sans rendez-vous réservées à ces individus au futur incertain montrent au spectateur des scènes uniques et intimes. Alice Diop réussit à ne pas rendre ce documentaire contemplatif et c’est là la plus grande prouesse de cette jeune réalisatrice.
    • A voir sans hésiter simplement pour mieux comprendre leur quotidien grâce à une réalisatrice qui ne prend pas parti et laisse la parole à ces patients.
    • Alice Diop est passée sur France Inter si vous préférez le son à l’image.

La permanence

 

  • Les enfants de la Prairie – par Bertrand Leduc & Ugo Zanutto 
    • Découvert dans le cadre du festival : Les étoiles du documentaire (Forum des Images à Paris)
    • A quoi ressemble l’éducation nouvelle ? Voici la question que se sont posés Bertrand et Ugo dans une école à Toulouse. Placé sous l’œil des délégués, on voit ici la mise en application d’une nouvelle forme d’enseignement. Les élèves ont la parole et participent activement aux décisions de leur école.
    • Intéressant à voir, mais le sujet n’est pas très approfondi. Peut être pertinent si vous souhaitez découvrir un exemple d’école nouvelle.

Les enfants de la prairie

 

  • Au nom de l’ordre et de la morale – par Romain Rosso
    • Découvert dans le cadre du festival : Les étoiles du documentaire (Forum des Images à Paris)
    • Premier film pour le réalisateur Romain Rosso. Au nom de l’ordre et de la morale retrace 40 ans de l’histoire suisse qui est restée inconnue pendant bien trop longtemps. Alors que l’histoire de ce pays est souvent mal connue, on découvre ici un côté bien obscure. A partir de 1942 et jusqu’à la fin des années 70, le gouvernement hélvétique à enfermé ses citoyens qui ne respectaient pas les moeurs et les valeurs du gouvernement. Ainsi, toute personne jugée « à risque » pour la société s’est vue enfermée, brisée ou même stérilisée. Il s’agit là d’une histoire passionnante et souvent méconnue.
    • A voir pour découvrir les années sombres d’un pays qui a tout fait pour être parfait. Je n’ai pas adoré la façon dont cela est filmé mais le contenu est fort intéressant. Ce documentaire est rythmé.

Au nom de l'ordre et de la morale

 

  • Nothing to hide – par Marc Meillassoux & Mihaela Gladovic
    • Découvert grâce aux magazines Usbek & Rica et Télérama.
    • Lorsque des caméras sont déployées dans nos villes, et des cookies traquent nos activités sur le net, vous dites-vous : C’est pour ma sécurité, je n’ai rien à me reprocher, ceux qui sont surveillés ont sans aucun doute une raison de l’être ? Si oui, vous devez voir ce documentaire sans attendre. Si non, regardez-le quand même pour écouter des excellents intervenants, enrichir vos connaissances et développer un argumentaire indispensable sur la question de la surveillance de masse.
    • Disponible sur YouTube en français et en anglais gratuitement, regardez ce documentaire au plus vite et surtout participez à sa diffusion. Ce documentaire est nécessaire.
    • L’article d’Usbek & Rica à lire pour comprendre le sujet !

Nothing to hide

 

Crédits Photo : cifap.com

2 réflexions sur “Les documentaires du week-end

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s