Look up

Les bons côtés de Facebook

Ou du moins, comment savoir en tirer profit.

Bien qu’il soit aujourd’hui « difficile » de se couper de Facebook, je pense qu’il existe des façons de les utiliser moins et mieux.

Grâce à mon amie Léa, avec qui nous nous posons régulièrement des questions quant aux répercutions que peuvent avoir les réseaux sur nos émotions, nous sommes parvenues à trouver des techniques pour nettoyer nos comptes. Je tenais à les partager aujourd’hui sur le Photophore.

Ne suivez QUE les comptes qui vous intéressent vraiment : certains webzines sont suivis par des centaines de milliers de personnes sans pour autant que leurs contenus soient qualitatifs. Sachez que la majorité des webzines est « obligée » de partager régulièrement des contenus nazes (vidéos de chat et autres) car ce sont ceux-ci qui rapportent le plus de clics. Par conséquent les autres pages font de même pour se frayer une place sur votre fil d’actualités. Plus les pages ont de clics sur leurs vidéos Nabilla, plus Facebook met en avant ces contenus. Par conséquent, ce sont des pages aux contenus peu travaillés qui sont souvent les plus suivies.
LES solutions :
⊕ Désabonnez-vous de toutes les pages aux contenus abrutissants. Que ce soit Konbini ou le Bonbon (et vraiment je n’ai rien contre eux), désabonnez-vous au maximum.
⊕ Ne suivez plus vos amis qui partagent des trucs débiles ou inintéressant. Vous restez leur ami mais seulement vous ne partagez pas forcément les mêmes goûts. Désabonnez vous de cette personne et vous ne verrez plus ce qu’il partage toute la journée.
⊕ Encouragez les webzines qui ont le mérite de ne pas recruter que des stagiaires. Être journaliste est un réel métier. Toute la presse est aujourd’hui présente sur Facebook. En vous abonnant à leur page vous les encourager tout en nourrissant votre esprit d’informations choisies. Ici je vous recommande Le Monde Diplomatique, Le Monde Campus, Courrier International, … Si les informations vous fatiguent, abonnez vous à des magazines spécialisés dans des domaines qui vous intéressent : Polka pour la photo est top par exemple! Faites votre petite sélection bien à vous 🙂
⊕ De la même façon, abonnez vous aux lieux, start-ups et projets que vous encouragez. Vous suivrez alors facilement leur actualité et c’est déjà très valorisant pour eux. Encore une fois, l’algorithme de Facebook vous montre sur votre fil d’actualité les publications de pages que vous likez régulièrement. Likez, partagez et commentez seulement les contenus qui d’après vous doivent être diffusés.
⊕ Ce n’est pas parce que tout le monde y est abonné que vous devez l’être. Si l’info est importante on vous en parlera. Pas besoin de polluer votre fil d’actualité que vous voyez au quotidien.
⊕ Pour aller plus loin : Si une page vous intéresse vraiment, vous pouvez choisir de la « voir en premier » (sous le menu « Déjà abonné »). Ainsi, à chaque fois que vous ferez un tour sur Facebook, vous verrez les derniers posts de cette page.

Voilà, j’espère que ces petites techniques vont vous servir si vous ne les connaissiez pas. Désormais, lorsque vous irez sur Facebook, ce sera une dose d’informations, bons plans, projets sympathiques et articles pour curieux.

Les réseaux sociaux rendent passifs, mais vous avez toutes les clés pour rendre votre activité active!

Un slam sympa à écouter : Look Up

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s