L’Amérique Latine en 3 films pour l’année 2015-2016

Voici deux films argentins et un film chilien que j’ai découvert au cours de l’année 2015-2016. Très différents, ils m’ont énormément plu et pour cette raison, je tiens à les présenter dans cette petite sélection.

 Relatos Salvajes (Les Nouveaux Sauvages), Damián SZIFRON, Comédie, drame et thriller (Argentine)Relatos Salvajes
Une amie d’origine argentine m’avait conseillé ce film en me disant : « C’est l’histoire de personnes qui pètent un câble ». Cela m’a donné envie sans trop savoir à quoi m’attendre. Il s’agit en effet de 6 aventures délirantes qui en deviennent crédibles tellement le tout est parfaitement construit et calculé avec précision.
Du début jusqu’à la fin je suis restée scotché. Depuis, étant de nature nerveuse, j’ai appris à me calmer pour ne pas finir « sauvage ».
Émotions : stupéfaction, peur, drôle! [Mention spéciale pour l’accent argentin à croquer]

El Club, Pablo Larraín, Drame (Chili)El Club
Ce film n’a rien à voir. Il n’est pas du tout drôle et je me suis sentie mal à l’aise à plusieurs reprises. J’ai aimé le voir car il met en avant un problème de fond que rencontre l’Eglise. El Club fait référence à une maison perdue où cohabitent plusieurs prêtres ayant commis des crimes plus ou moins graves. Ce film encourage à réfléchir sur l’histoire du Chili et le pouvoir de la religion sur l’éthique.Le message n’est pas du tout manicchéen. Bien au contraire, il nous pousse à essayer de comprendre les difficultés que rencontre le monde aujourd’hui à punir, à protéger, à soigner.
Émotions : dégoût, incompréhension, malaise, questionnement
Pour aller plus loin : Pablo Larraín vient de sortir un nouveau film sur le célèbre poète chilien NERUDA.

El Clan, Pablo TRAPERO, Thriller (Argentine)El Clan
Ce thriller est fondé sur un fait divers survenu en Argentine au lendemain de la dictature. J’ai beaucoup apprécié le décor : une famille argentine au début des années 80 à qui tout semble réussir. Assez vite, le père de famille va encourager différents kidnapping.
J’aime la façon dont la relation père-fils y est dépeinte. Le père semble représenter la figure de sagesse et de respect de la famille. On se rend assez vite compte qu’il est d’une lâcheté immense. Mélange d’enquête policière et de drame familiale, l’ambiance de ce film est géniale.

Autres suggestions de films latino-américains? Vos avis sur ces films?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s